Pour faire face à une concurrence féroce des compagnies low-cost long-courrier aux tarifs très attractifs sur le trafic entre l’Europe et les Etats-Unis*, les quatre compagnies aériennes lancent leur co-entreprise élargie offrant un plus large choix de liaisons et d’options de fidélité sur les voyages entre l’Europe, le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord.

Air France, KLM, Delta et Virgin Atlantic unissent leurs forces sur les liaisons transatlantiques. Avec la création d’une entreprise commune unique entre l’Europe et l’Amérique du Nord, dont la gouvernance est exercée à parts égales – un comité exécutif composé des trois directeurs généraux et d’un comité de gestion constitué de représentants de différents services des compagnies aura pour mission de définir la stratégie future de la coentreprise – , les quatre compagnies viennent de franchir une étape supplémentaire dans leur stratégie de collaboration destinée à reprendre la main sur ce marché hautement concurrentiel.

La co-entreprise représente environ 23% de la capacité transatlantique totale, fret et passagers confondus. Son chiffre d’affaires annuel combiné est estimé à 13 milliards de dollars.

Ce nouveau partenariat permettra d’abord aux clients de bénéficier d’horaires plus pratiques, de correspondances facilitées, d’une offre élargie avec 341 vols transatlantiques par jour, couvrant les 10 principales routes en service direct, avec une correspondance assurée vers 238 villes en Amérique du Nord, 98 en Europe et 16 au Royaume-Uni et un choix de 110 routes transatlantiques sans escale. 

Cette initiative vise à faire bénéficier aux clients d’horaires plus pratiques, avec “une expérience de vol fluide et homogène, quelle que soit la compagnie aérienne qu’ils empruntent”. Une offre articulée autour des hubs dont disposent les quatre compagnies à Amsterdam, Atlanta, Boston, Detroit, Londres-Heathrow, Los Angeles, Minneapolis, New York-JFK, Paris, Seattle et Salt Lake City.

Les clients pourront réserver un vol de n’importe laquelle des quatre compagnies et les combiner pour organiser le voyage qui leur convient le mieux. Dès le 13 février, les programmes de fidélité seront liés, permettant de gagner ou dépenser des Miles sur tous les vols couverts par le partenariat. Il est également prévu que les passagers puissent s’enregistrer et réserver leur siège depuis l’application ou le site de n’importe laquelle des quatre compagnies.

* En 2019, 9,4 millions de passagers ont été transportés entre la France et les Etats Unis, selon des chiffres de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), en hausse de 6,6%, faisant de cette liaison la première au niveau international, loin devant le Canada et la Chine (2,8 millions chacun).