La Deuxième Chambre du parlement néerlandais souhaite mettre fin aux liaisons aériennes entre Amsterdam et Bruxelles considérés comme nocifs pour l’environnement, au profit du train.  

Chaque jour , une dizaine de vols (principalement effectués par KLM) relient en 55 minutes les 200 kilomètres séparant Amsterdam-Schiphol à Bruxelles alors que le train est plus rapide, plus écologique et plus économique.

La société gérant l’aéroport de Bruxelles, Brussels Airport Company, précise qu’il revient à la compagnie néerlandaise de décider de retirer ou non ses “slots” dans les deux aéroports. L’Etat néerlandais, qui a récemment acquis une participation directe de près de 13% dans Air France-KLM, pourrait inviter la compagnie à s’exécuter.